#Firestarterhackathon

Les 17 et 18 octobre, le département Sécurité et Prévention a organisé conjointement avec EY et le réseau des pompiers de Flandre le #firestarterhackathon en vue d’apporter de l’innovation aux services des pompiers. Dans les bureaux d’EY, 80 cerveaux se sont réunis pour réfléchir aux nouvelles technologies. Plus de 20 équipes étaient assistées par de nombreux coaches de terrain. L’institut Vias a détaché deux coaches de haut niveau : Arne Dormaels et Dagmara Wrzesinska. 

En fin de compte, trois équipes sont reparties chez elles avec les lauriers.  Pour le challenge « smart homes », un groupe d’étudiants a pensé à une app permettant aux citoyens d’obtenir un scan 3D de leur habitation, ce qui permettrait aux pompiers d’obtenir des informations cruciales sur la maison en proie aux flammes. Ils pourront parler de leur projet le mois prochain lors d’un congrès international de pompiers à Anvers (le département Sécurité et Prévention y assistera aussi !)

Dans la catégorie « smart mobility », le premier prix a été remporté par l’équipe ayant mis sur pied un logiciel fournissant une « vague verte pour les services de pompiers ». Ledit logiciel doit permettre aux services de pompiers de se rendre plus rapidement sur les lieux d’un accident. Le gain de temps est de nouveau crucial.

Le prix pour le challenge « smart fire services » a été décerné à une start-up qui a songé à un appareil portatif qui permettrait aux pompiers d’avoir un meilleur aperçu d’une maison en feu. Le chef des pompiers reçoit alors directement un aperçu des lieux, les températures corporelles, les quantités d’oxygène, etc.

Pourquoi les pompiers ont-ils besoin d’un hackathon?

Dans le cadre de sa vision d'avenir « toekomstvisie Branweer 2030 », le réseau des pompiers de Flandre a décidé d'étudier les applications technologiques et innovantes et la manière dont elles peuvent aider les citoyens dans l'ensemble du pays. En revanche, pour les services de sécurité, il est difficile et coûteux d'engager des startups, des spécialistes IT et des hackers pour une longue durée. Un hackathon est la solution toute trouvée à cet égard.

Pendant 24 heures intensives, les pompiers pourront disposer de l'aide apportée par les idées les plus innovantes du secteur technologique. Les concepteurs des solutions peuvent bénéficier de l'accompagnement intensif de spécialistes du secteur de la sécurité. Les gagnants auront même la chance de présenter leurs idées lors de congrès nationaux et internationaux de pompiers.

Quelles solutions ?

Pendant les 24 heures, différentes équipes chercheront des réponses à trois « défis ».

1. Smart homes and buildings challenge

A l'heure actuelle, chaque foyer dans chaque ville recourt à une technologie facilitant la vie de ses habitants. Les exemples sont nombreux : compteurs intelligents, applications Internet, électronique, caméras, capteurs... Au cours de ce défi, les participants tentent de trouver des moyens d'utiliser ces technologies dans la prévention et la détection des incendies.

2. Smart Mobility Challenge

Les pompiers seront également confrontés à de nouveaux défis en dehors de nos foyers. Ils devront tenir compte des nouvelles formes de mobilité, telles que les voitures électriques, les infrastructures intelligentes, l'automatisation, etc. De ce fait, le nombre d'interventions des pompiers pourrait diminuer, mais la nature des interventions deviendra plus complexe.

Dans ce défi, les participants découvriront comment les pompiers peuvent résoudre ces problèmes de la manière la plus efficace possible. Quelle est la meilleure façon d'éteindre les incendies dans les voitures électriques ? Les données de la mobilité intelligente peuvent-elles devenir un outil pour les pompiers afin de résoudre les incidents ? Et ces informations peuvent-elles être plus efficacement transmises aux bonnes personnes (via des systèmes tels que la réalité augmentée par exemple) ?

3. Smart Fire Service Challenge

Une fois arrivés sur le lieu de l'intervention, les services d'incendie veulent naturellement porter assistance, évacuer les personnes ou inspecter et étudier les dégâts aussi rapidement et sûrement que possible. Ici aussi, la technologie peut être d'un grand secours. Ce défi s'intéresse à la manière dont les technologies telles que les drones, l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle... peuvent aider les pompiers lors de leurs actions sur le terrain.

×

      Vias institute souhaite utiliser des cookies sur son site web pour améliorer (cookies fonctionnels) et analyser (cookies analytiques) votre navigation. En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation de ces cookies à ces fins. Cependant, vous pouvez ajuster vos préférences en matière de cookies via le bouton « Régler vos préférences ». Nous utilisons également des cookies qui sont nécessaires au fonctionnement du site web et que vous ne pouvez pas refuser. Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés.
          Ces cookies augmentent le confort d’utilisation d'un site web en mémorisant vos choix (p. ex. préférences linguistiques, région, login).
          Ces cookies recueillent des données sur la performance d'un site web comme le nombre de visiteurs ou le temps que les visiteurs passent sur une page web.

          Ces cookies peuvent être placés par les annonceurs sur notre site web. Ils peuvent être utilisés par ces entreprises pour établir le profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur ce site web ou d'autres sites web. Ils ne stockent pas directement d'informations personnelles, mais ils sont basés sur des identifiants uniques de votre navigateur et de votre dispositif Internet. Si vous n'autorisez pas ces cookies, vous verrez moins de publicités qui vous sont destinées.